Loading...
You are here:  Home  >  Banking  >  Current Article

La Réunion : Plan Juncker – la BEI soutient le développement de l’aéroport de La Réunion Roland Garros

By   /   June 14, 2018  /   Comments Off on La Réunion : Plan Juncker – la BEI soutient le développement de l’aéroport de La Réunion Roland Garros

Source: European Investment Bank

Il s’agit d’un financement européen d’envergure 100 M€ en soutien au développement stratégique de l’aéroport de La Réunion sur la période 2017-2022, l’objectif étant d’avoir des infrastructures durables, performantes et adaptées à la future croissance du trafic estimé à 3 millions de passagers à l’horizon 2025.
Particulièrement innovante et sans équivalent dans le monde, la nouvelle aérogare financée sera conçue de façon bioclimatique afin de réduire l’impact environnemental de la plate-forme aéroportuaire.
La Banque européenne d’investissement (BEI) qui est la Banque de l’Union européenne et l’aéroport de la Réunion Roland Garros annoncent aujourd’hui la conclusion d’un financement de 100 M€ pour soutenir et accompagner la mise en œuvre du Plan stratégique de l’aéroport de La Réunion baptisée WELCOME dans un triple objectif de performance, de sécurité et de respect de l’environnement. L’accord de partenariat a été signé ce jour à l’aéroport de Roland Garros par Guillaume Branlat, Président du directoire de la S.A. Aéroport de La Réunion Roland Garros et Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI, qui ont ensuite visité les infrastructures aéroportuaires.
« L’aéroport Roland Garros souhaite accentuer son rôle de créateur de valeur et d’infrastructure économique intégrée au service de son territoire a affirmé Guillaume Branlat, président de la société aéroportuaire. Nous nous positionnons comme un acteur majeur du développement de l’île, en soutenant l’ouverture de nouvelles lignes (+ 10% de connectivité = +0.5% de PIB, 100 000 passagers supplémentaires = 100 emplois directs et 400 emplois indirects). » Et d’affirmer « en faisant évoluer notre infrastructure pour porter la capacité de la plate-forme à 3,2 millions de passagers par an (contre 2,3 millions aujourd’hui), nous allons développer son attractivité pour de nouveaux opérateurs. L’aéroport Roland Garros a également en projet la création d’un pôle aéronautique qui regroupera des activités de maintenance, de formation et de transfert de technologies. »
« C’est un financement d’envergure pour un projet aéroportuaire emblématique, régional et européen à la fois, axé sur un même objectif de performance, d’innovation et de respect de l’environnement a souligné Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI, au cours de cette signature. En accompagnant le développement de l’aéroport Roland Garros, nous renforçons l’attractivité économique d’un territoire tout en offrant aux usagers un service d’accueil et de sécurité de grande qualité. » Et d’ajouter : « Avec ce nouveau financement, le Plan Juncker, défini et mis en œuvre par la BEI qui est la Banque de l’Union européenne, continue sa montée en puissance en métropole comme dans les Outre-mer. Depuis le lancement de ce Plan, ce sont ainsi 124 opérations qui ont été approuvées pour financer des projets à fort impact économique et social pour le territoire, qui généreront 42,7 milliards d’euro d’investissements additionnels sur le territoire français. »
La Commissaire à la politique régionale Corina Crețu a ajouté: « L’UE a toujours comblé la distance géographique qui la sépare de ses régions ultrapériphériques, comme la Réunion, par une proximité de cœur. C’est là le fondement de notre partenariat privilégié. Grâce au Plan Juncker, aujourd’hui même les kilomètres qui nous éloignent sont réduits, avec l’extension de l’aéroport Roland Garros. Je me réjouis de ce projet, qui aura un impact indéniablement positif sur l’économie de l’île et sur la qualité de vie des réunionnais. »
Ce financement bénéficie du concours du Fonds européen pour les investissements stratégiques, élément central du Plan d’investissement pour l’Europe, appelé plus communément Plan Juncker. L’aéroport peut ainsi bénéficier de conditions financières attractives adaptées au secteur et à la nature de l’investissement avec une durée de prêt fixée à 19 ans. Il bénéficiera aussi d’une longue période de disponibilité des fonds en adéquation avec la période d’implémentation du projet. Ce financement devrait conforter les autres investisseurs pour des investissements complémentaires de l’aéroport.
Ce soutien européen d’envergure a pour objectif d’accompagner la modernisation et la mutation de l’aéroport de Roland Garros dans le cadre de son Plan stratégique 2017-2022, en pleine adéquation avec les orientations stratégiques de développement de l’aéroport fixées par le Gouvernement français. Ce financement permettra très concrètement d’atténuer la congestion actuelle du trafic et d’augmenter les performances environnementales et de sécurité des infrastructures existantes par notamment la conception d’une aérogare entièrement bioclimatique, l’extension et la reconfiguration du terminal passager existant, le renforcement de la digue de protection de l’une des pistes ou encore la construction de quatre nouvelles zones de sécurité d’extrémité de piste (RESA), le redimensionnement des accès routiers et des parkings autos, intégrant un mode de transport en commun en site propre.
La conception d’une aérogare bioclimatique est particulièrement innovante. S’appuyant sur la méthodologie proposée par PREBAT Réunion et portée par l’ADEME, partenaire de longue date de ses projets environnementaux, l’aérogare fera l’objet d’un zonage thermique du bâtiment, qui déterminera quels espaces doivent être ventilés ou climatisés, en fonction de la saison.
Partenaire de confiance du territoire depuis de nombreuses années, le Groupe BEI a investi près de 1,5 milliards d’euros à La Réunion en soutien au développement des infrastructures, à la croissance et à l’emploi dans la région. Ce nouveau financement porte à 124 le nombre d’opérations approuvées par le Groupe BEI en France dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe dit « plan Juncker » pour un montant global de financements de 7,4 milliards d’euros.

MIL OSI

© Multimedia Investments Ltd Terms of Use/Disclaimer.

    Print       Email

You might also like...

Joint press statement by European Council President Donald Tusk and NATO Secretary-General Jens Stoltenberg on the solution to the "name dispute"

Read More →