L’artiste Eve Chabanon en résidence culturelle à Wellington en 2019

Source: Republic of France – Foreign Affairs in French

En partenariat avec Te Whare Hēra – Wellington International Artist Residency, l’Ambassade de France en Nouvelle-Zélande accueillera prochainement l’artiste française Eve Chabanon. Utilisant la performance, l’écriture et les objets, l’artiste crée des situations qui produisent des espaces de questionnement et de débat, notamment tourné vers les communautés.

Eve Chabanon était auparavant à The White House Artist Residency à Londres. Elle y a créé “Antisocial Social Club”, une performance organisée à la manière d’un débat public du conseil municipal de la mairie de Barking, ville située en banlieue de Londres en Angleterre.

L’objectif de cette performance était de discuter avec un échantillon représentatif de la municipalité de manière à ce qu’ils aient la possibilité de se gouverner eux-mêmes, de s’organiser, de vivre, de travailler et de survivre ensemble. Assis dans les mêmes sièges que les conseillers municipaux et en utilisant les mêmes équipements (notamment les micros), le public devenait alors acteur, transformant le lieu en un abri imaginaire. Cette situation soulignait la façon dont le débat public devrait être incorporé dans le processus politique démocratique.
A partir du mois de mars, Eve rejoindra la Te Whare Hēra – Wellington International Artist Residency pour une durée de 5 mois.
A noter que cette résidence a été possible grâce au support de l’Ambassade de France en Nouvelle-Zélande, mais aussi de la Massey University and du Wellington City Council.
Source : TeWhareHera.ac.nz

MIL OSI