French News: Équipe BMW Motorrad WorldSBK en Thaïlande: les deux BMW S 1000 RR ont également marqué des points lors de la première course Buriram

Source: BMW Group Buriram. Le circuit international de Chang à Buriram, en Thaïlande, est la deuxième piste sur laquelle la toute nouvelle BMW S 1000 RR s’arrête pour la première fois de sa saison dans le Championnat du Monde FIM Superbike (WorldSBK). Lors de la course de samedi, les deux pilotes de l’équipe BMW Motorrad WorldSBK ont encore terminé dans les points: Tom Sykes (GBR) a terminé neuvième, Markus Reiterberger (GER) a pris la 14ème position. Sykes s’est assuré la sixième place au deuxième rang sur son RR. Reiterberger a terminé la Superpole à la onzième place. La course elle-même a eu lieu à la fin de l’après-midi, heure locale. Après 20 tours, Sykes a terminé neuvième dans le top 10. Reiterberger a également augmenté son compte de points au 14e rang.

Citations après la course 1 à Buriram.

Marc Bongers, Directeur de BMW Motorrad Motorsport: “Les résultats de la première course sont conformes à nos attentes. Nous avons pu confirmer positivement nos mises à jour et régler d’autres sujets également. Nous attendons maintenant avec impatience la course de Superpole de demain. Cependant, étant donné le déficit actuel de vitesse maximale, il serait toujours irréaliste de penser que nous pourrons confirmer nos positions sur la grille dans les courses. “

Shaun Muir, directeur de l’équipe BMW Motorrad WorldSBK: “Tom a eu une très bonne Superpole. Il a débuté plutôt lentement dans la séance et ne s’est pas vraiment mis à son rythme au début. Mais il a ensuite réussi à remonter le pneu de qualification et à faire un bon tour en assurant la solide sixième place au deuxième rang. Markus ne pouvait pas utiliser son pneu de qualification de manière optimale, mais conduisait néanmoins avec une bonne performance sur une très bonne position sur la grille. En course, nous savions approximativement où nous allions nous aligner sur le terrain. Notre objectif était de terminer dans le top 10, et je pense que Tom a démontré son professionnalisme avec le résultat obtenu malgré notre déficit de vitesse limite. Nous avons collecté des données précieuses et je suis sûr que nous pouvons nous améliorer jusqu’à demain. Markus est tombé en retard dans la bagarre du premier virage et a eu des difficultés dans les premiers tours. Il n’a pas gardé son rythme et est allé plusieurs fois lorsqu’il avait du mal à freiner. Alors il est arrivé à la 14ème place. Mais nous savons où sont ses difficultés et pouvons les régler jusqu’à demain. Globalement, je suis très satisfait des progrès réalisés: quatre tours de course, quatre fois les deux motos dans l’arrivée, pas de gros problème, beaucoup de données, et les gars travaillent très dur. “

Tom Sykes: “Je pense que tout le monde a vu aujourd’hui le potentiel de la BMW S 1000 RR. Le potentiel est très élevé dans les virages et les phases de freinage. Malheureusement, nous manquons toujours de vitesse dans la ligne droite et nous avons perdu des positions. J’étais très satisfait des performances dans les virages, de la vitesse en courbe et du comportement de la moto au volant. Je le répète: j’ai conduit cette moto pour la première fois le 18 décembre et le projet en est encore à ses balbutiements. J’ai beaucoup d’expérience et de ce point de vue, je dis que nous faisons du très bon travail. Pour le moment, nous sommes encore limités en termes de vitesse, mais dans le domaine des suspensions, des suspensions et de l’électronique, tout le monde a fait un excellent travail. Et je trouve le maniement de la moto vraiment impressionnant. En regardant la configuration de cette piste, mes chronos sont prometteurs, même si nous perdons du temps dans les deux premiers secteurs. Lors des duels que j’ai eu sur la piste aujourd’hui, j’ai été surpris de la force de notre position dans certaines régions. Nous allons donc continuer à travailler dur. “

Markus Reiterberger: “Nous avons changé d’hier à aujourd’hui, ce qui a eu un effet positif lors des troisièmes essais libres. Parce que j’étais capable de réaliser des temps rapides et constants. Pour la Superpole, nous avons ensuite ajusté un petit quelque chose, ce qui m’a donné encore plus de confiance. J’ai pris un bon départ en course, mais j’ai été un peu malchanceux dans le premier virage et dans la ligne droite. Malheureusement, j’ai perdu des positions. Dans la tourmente, je ne pouvais pas conduire mon propre rythme. De plus, il semble que je ne pouvais pas tout à fait freiner avec la moto comme je le souhaiterais. Puis une autre erreur m’est arrivée et j’ai parcouru un long chemin. Cela a pris du temps, mais j’ai terminé les deux points. Bien sûr, nos attentes sont plus grandes, mais honnêtement, je n’étais pas optimiste sur le vélo pendant la course. Nous allons maintenant travailler à mieux connaître et à améliorer tout le paquet. “

MIL OSI