French News: Plus d’espace pour les zones piétonnes, les pistes cyclables et les petits véhicules électriques

Source: Die Linke “Contrairement aux prévisions précédentes, le ministre des Transports Scheuer souhaite que les véhicules électriques pour petits véhicules – scooters à piles et à moteur – ne permettent pas les trottoirs. Si les piétons ne se disputent pas l’espace avec les scooters électroniques, ils s’adressent maintenant aux cyclistes. Nous avons un besoin urgent de plus d’espace et de meilleurs moyens pour faire du vélo. Sinon, de nombreux accidents avec les nouveaux scooters électriques dans nos villes sont inévitables “, explique Ingrid Remmers, porte-parole de la politique des transports du groupe parlementaire DIE LINKE, à l’occasion de l’audition publique au Bundestag sur les petits véhicules électriques. Remmers poursuit: “Le règlement d’enregistrement stipule que les scooters électriques dont la vitesse maximale est de 20 km / h doivent emprunter la piste cyclable ou, s’il n’en existe pas, la chaussée. Le problème est que l’infrastructure cyclable existante n’est souvent même pas bonne pour la sécurité du cyclisme. Une manipulation supplémentaire des scooters électroniques augmentera encore le risque d’accident sur les pistes cyclables: pour éviter davantage de conflits dans la zone de trafic, vous devez avoir suffisamment d’espace pour tout le monde. Jusqu’à présent, nos villes étaient organisées principalement comme des villes accueillantes pour les voitures: la voiture dispose du plus grand espace pour la conduite et le stationnement. Cette hiérarchie PS existante dans les transports doit être reconsidérée de toute urgence. L’agrément de petits véhicules électriques doit donc être une raison pour réorganiser les zones de circulation en faveur des zones piétonnes, des pistes cyclables et, désormais, des scooters électriques. Les scooters électroniques peuvent alors apporter une contribution importante au ralentissement du trafic. “

MIL OSI