French News: BSI fournit un outil de test Open Source pour les enregistrements de preuves

Office fédéral de la sécurité de l’informationDate du 10.05.2019L’Office fédéral de la sécurité de l’information (BSI) a fourni à la communauté ouverte eIDAS un outil de test des enregistrements de preuves. Ce faisant, la National Cyber ​​Security Agency soutient la mise en œuvre, dans le respect des normes et l’interopérabilité, de services de conservation de signature électronique et de conservation du sceau qualifiés en Europe. La publication des sources sous licence Open Source (Apache 2.0) permet d’utiliser le composant de test gratuit également dans les services de validation correspondants. L’outil de test est conforme à la norme RFC 4998 et à la directive technique TR-03125 (TR-ESOR) et peut également être utilisé en conjonction avec les normes européennes ETSI TS 119 122-3 et ETSI EN 319 162. Il renforce ainsi le développement ultérieur de l’eIDAS ouvert. Ecosystem durable.Weekwertwerthaltung selon TR-ESOR sur le chemin de l’Europe Il y a déjà une dizaine d’années, le BSI BSI-TR 03125 “Préservation de la valeur des documents cryptographiquement signés” (TR-ESOR) énonçait des exigences et des recommandations pour la conservation des preuves. , Celles-ci sont basées sur les normes nationales et internationales pertinentes et aident à maintenir la valeur probante des signatures électroniques sur de longues périodes conformément à l’état de la technique respectif Dans le contexte du règlement eIDAS, qui est pleinement applicable depuis juillet 2016, ils sont basés sur Merkle Hash Trees et déjà Dans la RFC 4998, des technologies fondamentalement standardisées pour la conservation efficace des preuves ont maintenant été intégrées aux normes ETSI TS 119 511 et ETSI TS 119 512 issues de l’ETSI ESI. Ils constituent la base de la conservation fiable et efficace à long terme des signatures électroniques avancées et qualifiées, conformément à l’article 34, ainsi que des cachets électroniques perfectionnés et qualifiés, conformément à l’article 40 du règlement eIDAS.

MIL OSI