French News: Recherche pour notre avenir

Source: Ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche La ministre fédérale de l’Éducation, Anja Karliczek, donne un nouvel élan à la recherche pour le développement durable: Outre les aspects écologiques, il convient de mettre l’accent sur les aspects plus économiques et sociaux. De plus, la numérisation devrait être encore davantage utilisée comme moteur de la durabilité. La ministre fédérale, Anja Karliczek, a souligné lors de l’ouverture du forum que: “La protection du climat et de la biodiversité font partie des tâches essentielles de notre société. Dans le même temps, nous voulons maintenir notre prospérité et renforcer la cohésion sociale. L’écologie et l’économie devraient aller de pair. Nous voulons définir des incitations à opérer de manière durable. C’est une question d’industrie, de mobilité, d’énergie. Le pouvoir novateur de notre science et de notre économie devrait être mobilisé pour la protection du climat. Les technologies innovantes et les derniers résultats de recherche aideront. Nous ne voulons pas d’interdiction de penser, nous voulons des solutions concrètes. “Les changements climatiques, la perte de biodiversité et les déchets plastiques dans les océans, les rivières et l’air ne sont que trois des grands défis auxquels de nombreuses personnes sont confrontées. Malgré de nombreux efforts politiques en Allemagne, en Europe et dans le monde, les défis environnementaux se multiplient. La recherche, l’innovation et l’éducation au développement durable apportent une contribution essentielle à leur maîtrise. Par conséquent, le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche (BMBF) intensifiera encore le financement de la recherche dans ce domaine au cours des prochaines années, la recherche sur la biodiversité constituant l’un des piliers de son financement. La ministre fédérale Anja Karliczek a annoncé aujourd’hui une nouvelle mesure de financement dans le cadre de l’initiative de recherche pour la préservation de la biodiversité du BMBF: “La biodiversité est notre gagne-pain. Nous devons l’obtenir. C’est au moins aussi important que la protection du climat. Nous sommes tous directement touchés. C’est pourquoi il est important pour moi que la recherche dialogue avec la société. Les résultats et les solutions devraient pouvoir être utilisés rapidement dans les communautés, dans l’agriculture et dans les entreprises. “En juin, le BMBF lancera des projets pour accroître l’appréciation de la biodiversité dans la société. L’objectif est de trouver des solutions pour intégrer la préservation de la biodiversité dans les décisions politiques, entrepreneuriales et individuelles.A travers le programme-cadre FONA, le BMBF a investi plus de cinq milliards d’euros dans la recherche sur la durabilité depuis 2005 afin de préserver les fondements naturels de la vie humaine. Le programme de soutien actuel FONA3 est en cours depuis 2015. Les points focaux sont les initiatives phares de Green Economy, Future City et Energy Transition. Au début de 2019, la quatrième initiative phare du FONA était l’initiative de recherche sur la conservation de la biodiversité. L’année prochaine, le nouveau programme-cadre sera présenté.

MIL OSI