French News: Andrei Tcherezov: «Nous corrigeons la diminution annuelle du nombre d’infractions technologiques commises pendant la période de l’OZP»

Source: Ministère russe de l’énergie

Moscou, le 14 mai. – Le vice-ministre de l’Énergie de la Fédération de Russie, Andrei Cherezov, a présenté un rapport lors de la conférence de sélection pan-russe sur les résultats de la période automne-hiver des entreprises de logement et de services publics et de l’énergie en 2018-2019, qui avait été tenue par le vice-Premier ministre de la Fédération de Russie, Vitaly Mutko. que le système électrique de la Russie a dépassé les charges maximales en mode normal. «Un fonctionnement fiable des centrales et du complexe de réseau a été assuré, la réserve nécessaire a été maintenue. capacité des lignes électriques, les réserves de combustible des centrales dépassaient généralement les normes établies. En conséquence, aucune violation technologique n’a été enregistrée, entraînant des conséquences significatives “, a déclaré le vice-ministre. Selon les résultats de l’ancien projet OZP, la réduction du nombre d’accidents survenus dans des installations de production d’une puissance égale ou supérieure à 25 MW était de 9,8%. kV et plus – 5,9% par rapport à l’OZP 2017-2018. «Nous enregistrons chaque année une diminution du nombre d’accidents, tant dans les installations de production que dans les installations du complexe du réseau électrique. Andrei Cherezov a ajouté que le ministère russe de l’Énergie s’emploie sans cesse à améliorer les outils de surveillance utilisés par l’industrie, a précisé le vice-ministre. gestion basée sur une approche basée sur les risques. “Avec l’introduction de la nouvelle méthodologie d’évaluation de l’état de préparation pour la saison de chauffage, le cadre d’évaluation du ministère russe de l’Énergie est passé de 84 sujets à plus de 400 sujets du secteur de l’énergie électrique, Ce qui reste est estimé à environ 900 objets. Dans le même temps, l’état de préparation au travail pendant la saison de chauffage a été évalué non pas une fois par an, mais dans le cadre d’une surveillance continue tout au long de l’année afin de garantir que des mesures préventives puissent être prises pour réduire les risques de coupures de courant pendant la saison de chauffage », a conclu la sous-ministre.

MIL OSI